Post-Digital Blue, 2013-2016

 

Blue is the most popular colour in Western society and it is semantically associated with light, sky, sea, rest, travel, vacation or dream… The words Blue, Bleu, Blu, Blau are poetic, reassuring and peaceful… But it is also becoming more and more of a neutral color, the less aggressive and less transgressive one. This series plays with the visual semiotics of the Blue color when they interfere the viewer’s perception. It confronts Blue super-consensual values with ones that are almost opposite: accident, flicker, noise, un-control and unexpectedness – in order to challenge the viewer’s own perception of space and time.

Le bleu est la couleur favorite dans tout le monde occidental, et on l’associe sémantiquement avec les idées de lumière, de ciel, de mer, de repos, de voyage, de vacances ou de rêves… Blue, bleu, blau sont des mots poétiques, rassurants et qui inspirent la sérénité. Mais le bleu devient également une couleur de plus en plus neutre, une des moins agressives et des moins transgressives qui soit. Cette série d’œuvres joue sur les interactions entre les valeurs super consensuelles du bleu et des valeurs antinomiques : les accidents, les lumières vacillantes, les bruits, tout ce qui relève de l’incontrôlable et de la surprise. Et ceci dans le but de déstabiliser le spectateur dans sa perception de l’espace et du temps.