Irrational Geometrics, 2005-2015

 

[ENG] When you take a line fragment and give it a stretch, as you do with the string of a bow, the first result is a curve, then a circle and in case you go for it, endlessly, the ultimate artefact is a line again. That series works on the stretch of the line and push the principle of fake straight lines and genuine curves (as if straightened up eventually, out of saturation) to its utter limits.

Extract from « States of the Line » by Henri-Francois Debailleux / More >

 

[FR] En partant d’un segment de droite et en l’étirant comme on le ferait avec la corde d’un arc, on obtient d’abord une courbe, puis une ellipse et si on continue jusqu’à l’infini, on finit par retomber sur une droite. Cette série fonctionne donc sur l’étirement de la ligne et pousse à l’extrême ce principe de fausses droites mais de vraies courbes qui par saturation donnent l’illusion d’être droites.

Extrait de « Etats de Lignes » de Henri-Francois Debailleux / Plus >